CHANTIER COLLECTIF DU JARDIN

CHANTIER COLLECTIF DU JARDIN

Janvier 2018

Depuis le début de l’année 2018, nous faisons en sorte, les bénévoles et services civiques, de remettre en état le jardin partagé de Carriet avec des chantiers concernant de gros projets pour l’OASIS. Ce mois-ci nous avons consacré tous les mardis et mercredis de 9h à 12h à la préparation du sol.

Le principe est simple et efficace : la ferme des IRIS nous a accordé l’autorisation pour nous fournir autant de broyat et de fumier que l’on veut en faisant des allers retours entre la ferme et l’OASIS. Beaucoup de bénévoles nous ont rejoint pour ce projet comme les patients de l’Hôpital de Jour des Gravières à Lormont.

Avant tout, une préparation du terrain est importante car cela consiste à le protéger du froid ainsi qu’à le nourrir.

Le fumier a été étalé sur les nombreuses parcelles du jardin. Il est une source de matière organique constituée d’un mélange de déjections animales et de litière (paille, fougères…). Le fumier est épandu sur les parcelles du jardin afin d’enrichir le sol en matière organique, c’est-à-dire de le nourrir. En épandant du fumier, on améliore donc la qualité du sol et on assure une meilleure croissance des futures plantations !

Le broyat est le résultat du broyage de rameaux et de petites branches. Il sert à recouvrir le sol dans les zones non cultivées (allées) pour le protéger et permettre des déplacements plus faciles dans le jardin.

Remerciements : Nous tenons à remercier particulièrement Virginie et Roman pour leur collaboration tout au long du chantier ainsi que tous les bénévoles ayant apporté leur aide au jardin.

Pour Février 2018 :

  • Un projet de serre sera mis en place pour permettre à ce que les plantations en semi soient en intérieur et protégées. Il consistera dans un premier temps à préparer le terrain (retourner le sol, creuser les tranchées) puis à monter la serre.

Auteur de l’article : DIDEE