YOYO

Yoyo est une association qui, via une plateforme en ligne, se consacre au recyclage du plastique transparent (PET 1).  Il suffit de s’inscrire en tant que « trieur », de choisir un « coach » à proximité de chez vous, d’y aller pour récupérer des sacs de tri (numérotés et enregistrés par votre coach) et de les remplir en respectant les consignes de tri de Yoyo.

Tous les plastiques ne sont pas pris en charge. Chaque sac rempli et ramené est comptabilisé par le site (grâce au numéro) et donne droit à des points. Grâce à ces points, la possibilité vous est offerte d’avoir accès à des cadeaux en tout genre (alimentation, bien-être, culture, aventure…) en passant par la boutique du site. Depuis peu, l’association DIDÉE est devenue coach Yoyo pour permettre aux habitants des alentours, concernés ou pas par l’écologie, de pouvoir trier en toute simplicité et d’en être récompensés ! Nous avons interrogé une trieuse Yoyo pour savoir ce qu’elle pense de cette expérience : Elle nous confie que dans sa résidence il y a des poubelles adaptées mais qu’elles sont insuffisantes. Au moment où elle allait faire son tri elles étaient souvent déjà pleines et pas assez entretenues, elle a donc eu le sentiment que ses efforts étaient inutiles. Elle a cessé de trier.

Jusqu’au jour où elle est tombée sur une publication sur facebook parlant du concept de Yoyo. Elle s’est renseignée et a été attirée par la jeunesse de l’entreprise qu’elle trouve dynamique et novatrice. Le start up venait de s’installer à Bordeaux, et la boutique ne l’a pas laissée indifférente non plus alors elle s’est lancée car grâce à Yoyo son geste de tri est utile, compté et récompensé. Elle est trieuse depuis 6 mois, a déjà rempli environ une trentaine de sacs et gagnée environ 2500 points. Etant inscrite sur cette plateforme elle récupère des bouteilles chez elle ainsi que chez ses parents. L’organisation est libre à chacun car ce qui compte à la fin c’est qu’un maximum de tri soit fait.

Le message qu’elle souhaite adresser aux potentiels futurs trieurs : Il s’agit d’une démarche qui demande peu d’efforts, qui permet de se questionner sur sa propre consommation et qui donne une idée de la manière dont on peut être sensibilisé aux actions qui sont nécessaires. Elle ajoute que « l’environnement dans lequel on vit c’est nous qui le créons, c’est donc à nous d’en prendre soin ».

Laissez-vous sensibiliser ! On peut vivre propre !

Pour tous renseignements contacter Brigitte (Chargée de Médiation au 06 38 45 13 00)

Rendez-vous directement sur YOYO

Auteur de l’article : DIDEE